Les 6 éléments clés du référencement naturel – SEO

Par Isabelle DELSENY-ERNEST, , Articles sur le référencement

[Mise à jour d’un article écrit en décembre 2013]

Le référencement naturel était encore en 2016 trop souvent négligé lors de la conception mais aussi lors de la refonte d’un site, alors changez cela en 2017 !

Car pour « être sur la 1e page de Google » beaucoup d’entreprises pensent encore que l’achat de mots clés dans Google leur permettra indéfiniment cette position, … sauf que non bien sûr, à moins d’y dépenser un budget conséquent et permanent !

Bien que la différence entre publicité (SEA) et référencement naturel (SEO) soit rendue la plus discrète possible par Google*,  si environ 40% des internautes (en France) ont installé un adblocker pour bloquer les publicités considérées comme intrusives, c’est bien que la réponse qu’ils espèrent n’est pas celle d’une publicité !
* Leader des moteurs de recherche en France avec 94% de PDM et dans la majeur partie des pays du monde.

 

Définitions et différences entre référencement naturel (SEO)
et référencement payant (SEA) dans Google :

Differences SEO/SEA

 

Le référencement naturel (SEO) peut se pérenniser, le référencement payant (SEA) est éphémère par définition puisqu’il est fonction de la durée des achats de mots clés effectués.

Il est donc nécessaire de penser d’abord (lors de la création ou d’une refonte de site) à optimiser le référencement naturel en tenant compte des 6 points clés suivants.

 

1- Soyez déjà sûr d’être le propriétaire de votre (vos) nom(s) de domaine(s) et de votre hébergement :

Eh oui, ça arrive encore un « webmaster » qui a « oublié » de prendre un nom de domaine (NDD) et un hébergement à votre nom et pas au sien ! Comme je l’explique dans la liste des points clés d’un audit de référencement, le nom de domaine fait partie des facteurs techniques impactant votre référencement.
D’autre part, sachez que cette situation est illégale car le chef d’entreprise est légalement le propriétaire et le responsable de sa marque comme de son site web, il doit donc en revendiquer sa propriété auprès de son prestataire, si ce n’est pas le cas, afin d’en avoir la pleine possession pour toute modification à venir, de même pour son hébergement.
Testez votre NDD : Etes-vous propriétaire de votre nom de domaine et de votre hébergement 

 

Conseils d’expert pour le choix de votre NDD :

  • – Profitez d’une refonte de site pour faire le point sur vos NDD : des surprises en perspective !
  • – choisissez un nom de domaine parlant (si vous n’êtes pas une grande marque internationale) vous pouvez inclure un mot clé stratégique, sans pour autant faire de l’EMD (Exact Match Domain = très mal vu par Google !)
    choisissez une extension adaptée à votre marché : .fr si vous ciblez le marché français, .com à l’international en langue anglaise, et les extensions locales pour chaque pays ciblé si vous avez une version de votre site dans la langue (.co.uk, .es, .it, .de…).

 

2- Respectez les bonnes pratiques de structure et de codage pour votre site :
Tous les concepteurs de site n’ont pas de formation au référencement et encore beaucoup ne se préoccupent donc pas de concevoir un site pour le référencement.
Or, Google exige depuis longtemps que les sites soient conçus pour les exigences de son algorithme afin d’être référençable mais également avec une exigence utilisateurs : site Responsive Design (lisibles sur tous les supports/devices : ordinateurs, tablettes, smartphones) et Mobile Friendly (contenus adaptés aux mobiles).

 

En 2017, c’est Mobile 1rst et sites en HTTPS pour être bien classé par Google !  @IDEConseilweb

Click To Tweet

 

Conseils d’expert pour de bonnes pratiques :

Exigez un site « conçu pour le SEO », avec l’assistance d’un expert SEO pour rédiger le cahier des charges SEO en amont de la création ou de sa refonte de votre site.
Il est toujours moins cher de concevoir, ou de faire la refonte d’un site, dans les règles pour le référencement que d’acheter, ad vitam aeternam, des liens sponsorisés pour pallier aux erreurs de conception… ou d’avoir à tout reprendre pour répondre aux impératifs de Google !

Cependant les solutions existent si vous êtes dans ce cas de figure, demandez moi un audit et mes recommandations SEO.


 

D’autre part, l’algorithme de Google se rapproche du langage naturel des internautes pour fournir les résultats les plus pertinents correspondant aux requêtes formulées.
Ce qui nous amène au point suivant.

 

3- Rédigez des contenus uniques, pertinents et qualitatifs pour vos utilisateurs, Google le valorisera :

Soignez vos contenus rédactionnels, ne dupliquez pas vos contenus, choisissez et positionnez vos mots clés importants, fluidifiez la navigation entre vos pages et vous répondrez en même temps aux besoins de vos internautes et aux exigences des robots indexeurs.

 

Conseils d’expert pour votre e-commerce :

Un internaute qui navigue avec fluidité et trouve toutes les informations dont il a besoin dans votre site (produits, livraison, paiements, éléments de réassurance) aura plus tendance à revenir et à partager son expérience client sur les réseaux sociaux, mettez donc ces éléments en évidence !

 

4- Géolocalisez-vous !

Complémentaire du point N°1 ci-dessus (la géolocalisation de votre nom de domaine par pays et par langue), la géolocalisation locale est aussi importante si vous avez un magasin ou un bureau car en ce cas vous serez visible dans la partie « cartes » des résultats de Google.

 

Entre SEA et SEO, optimisez votre « local SEO » :

Géolocalisation SEO, local SEO

 

 

Conseils d’expert sur votre géolocalisation :

A l’international, une langue = une extension de nom de domaine (voir point 1), en local, géolocalisez votre enseigne sur Google My Business pour être visible par vos prospects de proximité.

Mes conseils et exemples à lire sur Business Angel France : Votre entreprise est-elle géolocalisée ou géolocalisable sur Google ?

 

5- Attirez des liens vers votre site :

Le nombre, la qualité et la diversité des liens pointant vers votre site est primordial dans le cadre d’un référencement naturel, ce sont les backlinks.

 

Conseils d’expert pour votre SEO :

Google pénalise les liens artificiels, trop nombreux, de mauvaise qualité ainsi que les contenus dupliqués, auditez les annuaires et sites qui vous « référencent » et faites le ménage !

 

6- Faites le SAV de votre site :

Vous avez créé un site « SEO Friendly » c’est bien, le faire vivre régulièrement et en faire le suivi c’est encore mieux !

L’algorithme de Google évolue, pour rester bien positionné, vous devez vérifier la qualité et la pertinence technique de votre site autant que son audience, faire les mises à jour SEO qui s’imposent et donc penser à l’actualiser.
 

Conseils d’expert pour une stratégie SEO de long terme :

Un suivi avec des outils gratuits tels que Google Analytics pour suivre votre audience, Google Search Console et Bing pour les webmasters pour suivre sa qualité technique et sa pertinence SEO  ou payant comme Myposeo pour connaitre votre positionnement concurrentiel permettent d’optimiser constamment votre référencement.

 

En 2017, faites confiance aux experts pour votre SEO : nous sommes en veille pour nos clients
sur les évolutions de l’algorithme de Google !

Tout comme le point N° 2, peu de prestataires le font, c’est pourtant le suivi de l’efficacité de votre site !

Le référencement naturel est pérenne (s’il est optimisé et revu selon ce que certains appellent les « humeurs » et qui sont les mises à jour de l’algorithme de Google) mais votre positionnement par rapport à vos concurrents ne l’est pas, s’ils appliquent les bonnes pratiques d’experts SEO et pas vous… plouf vous voilà rendu en dessous !

Les solutions existent, contactez une experte pour un audit complet de votre site avant sa refonte  et mes recommandations SEO pour une création de site.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *