Glossaire Marketing Digital

Retrouvez ici toutes les définitions du Marketing Digital, le lexique du e-marketing, le vocabulaire du webmarketing. Régulièrement mis à jour, n’hésitez pas à me signaler une erreur ou un oubli via ma page Contact


A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M
N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Glossaire E-marketing -> B

B to B

Définition B to B :

 B to B : Relations commerciales Business to Business càd entre entreprises : réseaux de partenaires, fournisseurs, filiales, …

Mais aussi :

> BtoC

> CtoC

> E to E : Relations Entreprise to Entreprise càd au sein de l’entreprise : intranet pour le fonctionnement des services (ressources, procédures) è outil de travail collaboratif.

> B to G : Relations commerciales ou institutionnelles Business to Governement càd entre l’entreprise et les institutions :
appels d’offre électronique, procédures administratives diverses.

> G to C : Relations institutionnelles Governement to Citizen càd entre les pouvoirs publics et les citoyens : télé-déclarations d’impôts, demandes de formulaires, diffusion d’informations, procédures administratives …

B to C

Définition B to C :

 B to C : Relations Business to Consumer càd entre l’entreprise et ses clients et prospects à travers ses actions de prospection, recrutement et fidélisation.

Mais aussi :

> BtoB

> CtoC

> E to E : Relations Entreprise to Entreprise càd au sein de l’entreprise : intranet pour le fonctionnement des services (ressources, procédures) è outil de travail collaboratif.

> B to G : Relations commerciales ou institutionnelles Business to Governement càd entre l’entreprise et les institutions :
appels d’offre électronique, procédures administratives diverses.

> G to C : Relations institutionnelles Governement to Citizen càd entre les pouvoirs publics et les citoyens : télé-déclarations d’impôts, demandes de formulaires, diffusion d’informations, procédures administratives …

Bad buzz ou buzz négatif

Définition Bad buzz ou buzz négatif :

 Le « bad buzz » ou buzz négatif est l’effet boomerang que produit une mauvaise communication amplifiée par les internautes sur les réseaux sociaux et qui stigmatise ainsi une marque, l’entreprise qui en est à l’origine ou une personne, pour sa mauvaise communication de crise autour de son erreur.

Voir aussi : e-réputation, veille  

 

Bookmark

Définition Bookmark :

Les « bookmarks » sont vos « favoris » (Chrome, Internet Explorer) et « marque pages » (Mozilla Firefox) que vous mettez en lien dans votre navigateur pour y accéder plus rapidement.
Ils vous permettent de : créer des dossiers en fonction de vos centres d’intérêt, d’enregistrer vos URL dans vos dossiers afin de les retrouver facilement et de les « exporter » pour les sauvegarder ou en cas de changement d’ordinateur.

Brick & mortar

Définition Brick & mortar :

 Les «brick & mortar» sont les entreprises de distribution traditionnelle qui sont devenues des «click & mortar» en combinant vente par Internet et distribution classique en points de vente.

A ne pas confondre avec les « Pure-players«  : entreprises nées et exerçant exclusivement sur Internet.

Bulle internet

Définition Bulle internet :

 Ce que l’on a appelé « bulle Internet » c’est la chute des valeurs des start-up des années 2000 suite à leur sur-valorisation artificielle par les marchés.

« La bulle Internet ou bulle technologique est une bulle spéculative, qui a affecté les « valeurs technologiques », c’est-à-dire celles des secteurs liés à l’informatique et aux télécommunications, sur les marchés d’actions à la fin des années 1990. Son apogée a eu lieu en mars 2000. » source Wikipedia

Buzzword

Définition Buzzword :

Les Buzzwords sont des « mots à la mode », issus de la simplification de concepts technologiques et utilisés par des professionnels non spécialistes pour populariser de nouveaux concepts notamment numériques, largement diffusés dans des articles de presse, de blogs ou sur les réseaux sociaux.

Exemple pour 2016 : « géolocalisation », « multicanal », « omnicanal », crosscanal », « infobésité » ou encore le fameux « Web 2.0 » ou 3.0 ou même 4.0 (bon personne ne sait encore très bien ce que c’est ou sera…)