Articles sur les métiers du numérique : e-métiers, référentiels des métiers de l’Internet et du digital

Trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux …

Par , , - Articles sur les E-métiers

Ou … « le poids des mots, le choc des photos » !

Si les réseaux sociaux sont incontournables dans une recherche d’emploi, ils sont à surveiller de près par les jeunes diplômés « Digitals natives » et à réfléchir dans une stratégie multi-canal, même pour les spécialistes es Internet que nous préparons à ce marché !

Qualité plus que quantité, pertinence et résonance des contenus avec les savoirs-faire et les savoirs-être du métier, discrétion : private is private !, ciblage des supports, … tous les bons conseils en cette période de recrutements des jeunes diplômés !
Un article pertinent du JDN Management qui souligne tout ce que j’enseigne à mes étudiants, à lire absolument.

Laissez un commentaire

Perspectives Internet : Soutenances de fin de cursus chez Hetic

Par , , - Articles sur les E-métiers

Hetic, l’école des « Hautes Etudes des Technologies de l’Information et de la Communication, forme des managers multimédia de niveau bac+5, experts en ingénierie et management de la communication numérique».

J’ai le plaisir et l’honneur d’y enseigner depuis septembre 2009 un cours sur les « Nouveaux usages et le e-marketing » aux tous nouveaux étudiants de la Prépa H2.

Dans ce cadre, j’étais invitée le 26 mars aux soutenances de fin de 5e année (les H5 P2010).

 

Exercice pour moi connu l’ayant moi-même exercé en Licence Matic, comme simple exercice pédagogique, puis dans ma vie professionnelle pour accompagner des start-up High Tech, à Capital IT en 2005 et Scientipôle en 2007.

 

J’ai vu des projets innovants, surprenants parfois décevants aussi mais tellement attachants, intéressants et rafraichissants !

Un bain de jouvence professionnel et une bulle d’air personnelle, quand on a « la tête dans le guidon » comme beaucoup d’entre nous en ce moment au prix de quelques soirées et week end sacrifiés pour compenser cette journée d’écoute intensive mais non passive !

Je ne me lasse pas, et j’espère que ce ne sera jamais le cas, de tout ce bouillonnement intellectuel autour de projets Internet tournés vers notre/votre/leur avenir !

Certains se lanceront vers l’entreprenariat, d’autres reculent devant les obstacles et même si, en ces temps économiquement difficiles, on les comprend, c’est extrêmement dommage pour notre économie numérique que des idées neuves soient perdues en route, rattrapées sûrement par d’autres un jour ou l’autre !

 

Il reste que je ne peux m’en empêcher de dire à cette « Génération Y » qu’opposer « Génération Y » (« je sais tout de tout partout parce que je suis né avec les TIC dans mon biberon ») et « Génération X » dont je suis censée faire partie (comme la plupart des membres de leur jury d’ailleurs ! qui serait par opposition « réfractaire aux TIC »), est réducteur, comme toute tentative de classification de personnes.

Et qu’Internet est justement trans-générationnel pour moi (cf http://www.internetactu.net/2010/02/12/comment-linternet-transforme-t-il-la-facon-dont-on-pense-55-et-vous/ ) qui suis connectée en ADSL depuis 1998, qui ai réalisé des programmes informatiques dès 1978-79, titulaire d’un  Certificat Universitaire d’informatique en 1985, propriétaire d’un Apple IIE dès 1985, titulaire de la 1ère Licence Professionnelle Matic en 2002 et exerçant un e-métier depuis 8 ans ?! Alors dans quelle catégorie suis-je ?

Je revendique le choix de ne me reconnaître ni dans l’une ni dans l’autre justement pour rester un esprit libre, ouvert et indépendant apte à transmettre des valeurs et des connaissances aux « Générations Z » de demain !

 

Laissez un commentaire

Les 10 ans de la Licence Matic : Licence Professionnelle Marketing et TIC ouverte en septembre 2000 !

Par , , - Articles sur les E-métiers

Et oui la 1ére Licence ayant formée des professionnels du webmarketing a été ouverte en septembre 2000 à l’Université de Tours grâce aux efforts opiniâtres d’un visionnaire par ailleurs ingénieur et professeur d’université, Marc Lagaillarde, créateur et fondateur de la Licence Matic, largement copiée depuis … comme toutes les bonnes idées ! Et nous en sommes tous heureux !

 

Un hommage solennel lui a été rendu le 12 mars dernier par l’Université, à lire ici.

Mais au-delà de celui-ci, en tant que maticienne de la Promo 2002, (la 2ème à « essuyer les plâtres » de la mise en place de cette toute nouvelle piste métier, qui plus est en milieu universitaire public !), je rend hommage à un visionnaire, un homme de conviction et un as de la pédagogie qui nous a tous élevés à bout de bras vers ce que nous sommes aujourd’hui.

Son implication, sa détermination, ses encouragements (jusque tard dans la nuit souvent penché avec nous sur nos PC génération 1999 ! avec une connexion oh combien hasardeuse !), nos discussions, nos tâtonnements, nos essais, nos ras-le-bol aussi : c’est ce qui a forgé notre génération de professionnels d’Internet.

 

Des esprits ouverts, autonomes, autodidactes par nécessité d’apprendre et de comprendre toujours plus sur les possibilités de l’Internet et d’en faire nos e-métiers.

Et aussi pour beaucoup parmi les premiers diplômés l’envie de partager nos savoirs auprès des jeunes générations nourries à la bouillie de PC/Mac/jeux vidéos/réseaux sociaux depuis ;-).

La force d’un maître était avec nous, bien entouré par son équipe il faut le dire aussi, et c’est le mieux que je souhaite à tous les étudiants !

Avis à ceux qui ont besoin d’un diplôme dans un monde de concurrence et de remise en cause professionnelle : la Licence Professionnelle Matic est ouverte à la formation continue et c’est un vrai diplôme d’université désormais connu et reconnu depuis 10 ans !

Avec une très mauvaise photo de portable (pardonne moi Marc !), pour ceux qui ne pouvaient pas être là avec nous car disséminés dans le monde ou sous le coup d’une charette Internet !

Laissez un commentaire

Point sur les métiers du Web en 2009

Par , , - Articles sur les E-métiers

1 an après mon 1er article ici sur le sujet : « Métiers du web, mode d’emploi » et au moment où je recommence mes cours auprès d’étudiants en formations Internet, je me repose la question et je constate une grande évolution dans tous les domaines que je soulignais alors.

 

>> Dans les offres d’emploi, l’éternel « webmaster » ou « responsable multimédia » a enfin laissé la place à un réel découpage des fonctions : techniques (développeur, chef de projet web), graphiques (webdesigner, expert en ergonomie web), éditoriales (rédacteur web, responsable éditorial), technico-commerciales (chef de projet e-commerce) et marketing (webmarketer, responsable du marketing interactif) …

 

>> Dans l’émergence des nouveaux métiers liés à la prise en compte des différents aspects d’Internet en temps que canal de diffusion à dimension mondiale : nécessité de professionnaliser le référencement (responsable SEO ou référencement naturel), influence des réseaux sociaux (Community Manager), explosion de la e-pub (trafic manager, account manager, responsable affiliation), mais aussi besoin de management des équipes au sein des entreprises du web qui ont embauché beaucoup de juniors ces dernières années (Team Leader) …

 

>> Puis chez nos institutionnels : nouveaux portails des métiers de l’Internet par notre Secrétariat d’Etat à l’Economie Numérique (enfin un ministère dédié !), prise en compte dans les conventions de branche comme au CIGREF,
la mise à jour du site « Passinformatique » du Syntec dédié aux formations aux métiers de l’informatique, …

 

>> Et bien sûr dans les réseaux sociaux, professionnels d’abord (Viadeo, LinkedIn, Xing, …) qui ont été les 1ers utilisés par les cadres – lire la suite sur le site de l’entreprise.com – bientôt rejoint par toutes les autres formes de réseautage (Facebook, Youtube, Twitter, …) où, crise oblige, les jeunes diplômés rivalisent avec des CV vidéos, des plus originaux jusqu’aux plus farfelus, qui fleurissent sur les sites de partage et pour certains finissent même par marcher ! En tout cas ça distrait du monde via le buzz !

 

Voir la carte « Social Networking Density per Country » sur le site de many eyes.
Et l’enquête en cours pour écrire un livre sur les métiers du Web sur le blog de Sandrine Szabo.

Laissez un commentaire

Le nouveau portail des métiers de l’Internet est en ligne

Par , , - Articles sur les E-métiers

Cette nouvelle mouture présente par famille professionnelle les métiers et les formations de l’Internet en 2009 : www.metiers.internet.gouv.fr.

Etudiants, RH, dirigeants d’entreprises, demandeurs d’emploi ou salariés en recherche de formation continue, tous les publics sont visés par ce projet qui se veut « collaboratif (et) dédié à la promotion des technologies de l’information et de la communication, (pour) apporter sa contribution à la relance économique ».

Enfin un référentiel clair et bien fait de nos e-métiers avec pour chaque fiche-métier : sa définition, les missions imparties, les domaine et périmètre d’intervention, mais aussi : les activités et tâches qui le composent, et les compétences associées aux métiers : savoirs, savoir-faire et savoir-être.

Néanmoins, et comme dans sa précédente mouture, certaines incohérences apparaitront d’emblée aux professionnels du secteur comme par exemple :
– l’absence du métier de rédacteur-web dans la famille « Editorial » (placé dans la rubrique « Animation » par contre)alors que l’on y trouve le « juriste Internet » SIC !
– la complète absence à ce jour des métiers du e-marketing, webmarketer, e-marketer, responsable de la stratégie Internet, … dans la rubrique « Marketing & Commerce » du camembert de la page d’accueil … mais peut-être le portail n’est -il pas encore finalisé, cela dit … ce n’est indiqué nulle part, et la fonction « Recherche » ne donne pas plus de lien vers ces métiers
– je note aussi l’absence des métiers liés au buzz marketing … et je suppose bien d’autres encore car je n’ai pas tout lu.

Pour en trouver certains, il faut télécharger le « Référenciel » tout en bas de cette page où l’on apprend de plus que :
« Les fiches métiers présentées sur le site constituent une première approche susceptible d’aménagements ultérieurs. Elles ont été formalisées par deux groupes d’étudiants : du Master Stratégie de Ressources Humaines et Communication du Celsa, Université Paris-Sorbonne (Paris IV) du Master Communication et Technologie Numérique de l’École des Mines d’Alès. »

Du coup, on comprend mieux ! Alors j’invite tous mes amis et collègues à jouer leur rôle collaboratif en soumettant leurs suggestions dans les commentaires que l’on peut apporter après chaque fiche métier, ou directement au Comité éditorial, comme je l’ai fait.

D’autre part, il est aussi indiqué ceci : « Le site internet www.metiers.internet.gouv.fr ne correspond pas à une mission de service public, l’accès n’est donc pas soumis au principe de continuité du service public. »
Précision importante pour les étudiants qui auraient tendance à prendre le site pour seule référence.
Je les invite toujours à compléter leurs informations auprès des professionnels, en les interviewant sur la pratique de leur métier au quotidien.

Et j’ai mis, depuis l’ouverture de ce blog, un certain nombre de liens vers les métiers du web dans l’onglet à droite : « Chiffres clés et métiers du web » que je complète régulièrement et qui complèteront les informations du portail édité par la Délégation aux Usages de l’Internet.

Bonne lecture, bonnes réflexions et BONNES VACANCES A TOUS !

Laissez un commentaire